Woodkid, l’enfant génie des bois ?

13:10 4 Comments A+ a-

Oui je vous l’accorde, ce titre n’a pas vraiment de sens mais peu importe car je suis aujourd’hui ici présente pour vous présenter l’Artiste du mois qui n’est autre que Woodkid. Un choix tout à fait logique pour moi. D’ailleurs, si Décembre était un artiste, il serait Woodkid. Je l’ai toujours vu comme étant un artiste « hivernal ». Je ne saurais vous en donner la raison (c’est dire à quel point c’est bizarre dans ma tête !). Cette découverte, je la dois encore au blog Je Bouquine qui m’avait également fait découvrir Lolo; la chanteuse à a voix angélique … (décidément ^^;).


Le 18 Mars 2013, deux ans après sa première apparition foudroyante – avec Iron, titre emprunt de lumière au clip déjà légendaire – Woodkid dévoilait au monde The Golden Age, son tout premier album, élaboré et poli dans le plus grand secret, tout au long de l’année 2012. Quand certains se seraient agenouillés devant le buzz facile, Woodkid alias Yoann Lemoine, a choisi d’inverser les conditions de l’exercice. C’est en effet après un second single devenu classique lui aussi en quelques semaines, Run Boy Run – dont le clip était nominé aux prestigieux Grammy Awards début 2013, et surtout à la suite d’une première tournée mondiale – incluant un concert inoubliable au Grand Rex de Paris le 26.09.2012, que Woodkid a décidé d’offrir son premier essai. Un disque d’une ambition incroyable, qui pousse encore plus loin et plus vite la course du jeune français que l’Amérique s’arrache déjà.
D’abord clippeur des plus grands (Lana Del Rey, Drake et Rihanna), Woodkid est aujourd’hui l’un des artistes les plus en vue du moment, un créateur visionnaire et altruiste dont l’oeuvre moderne et puissante se structure à mesure des rencontres.
Plus qu’un disque, The Golden Age est une véritable épopée, une aventure belle et surprenante. Entièrement pensé par Woodkid, ce premier album a notamment reçu le soutien de toute une nouvelle génération d’artistes. Guillaume Brière et Benjamin Lebeau du groupe The Shoes, venus partager le studio en amis – pour travailler à l’élaboration de tous les titres de The Golden Age -, Julien Delfaud (producteur de Phoenix, notamment), mais aussi SebastiAn (le franc tireur de l’écurie Ed Banger), ou encore Ambroise Willaume (du groupe Revolver) se sont succédé pour amener leur talent à ce disque à la fois intérieur et radieux, multiple mais aussi traversé par une énergie très personnelle, dont Yoann Lemoine irradie depuis ses débuts.
Dès la première écoute, The Golden Age s’impose comme un disque à la cohérence totale, touché par la grâce. On y retrouve les fondamentaux de l’écurie Woodkid bien sûr : percussions, cordes, cuivres, piano, programmation et – bien entendu – cette voix puissante et sensible qui traverse les mélodies avec amplitude et douceur.
Woodkid, j’ai du mal à le mettre dans une case. Ce qui est peut-être une bonne chose. Comme la plupart des artistes que je connaisse, il un univers particulier, il transpire d’originalité et a l’air de vivre  perché dans une bulle; dans un monde inaccessible. On le voit rien que dans le visuel très travaillé de ses clips ou de sa pochette d’album.
« Si ce que j’ai à dire fait partie des émotions intérieures, je le fait en musique »
Woodkid, Je Bouquine n°350
Et c’est bien à ce seul mot que se résume Woodkid; émotion. Ses musique en sont pleine. Tantôt on décèle de la colère dans un crescendo puissant; tantôt on est percuté par la douceur de sa voix ou la tristesse de certaines paroles. Une chose est sure, Woodkid fait voyager. Il nous prend par la main et nous transporte d’un point à une autre au gré des ces quatorze morceaux figurant dans l’excellent The Golden Age.
J’espère que vous êtes d’attaque pour voyager à votre tour. Pour cela je vous rassure; j’ai pensé à tout. les seuls bagages dont vous aurez besoin seront vos oreilles …

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

4 commentaires

Write commentaires
Mademoiselle M
AUTHOR
2 novembre 2015 à 17:07 delete

Woodkid c’est tout simplement le dieu de la musique d’aujourd’hui pour moi^^ Un très bel article où tu décris très bien un de mes artistes préférés ;)
Bisooous

Reply
avatar
2 novembre 2015 à 17:09 delete

Merci !! Franchement je suis hyper contente de voir que je ne suis pas toute seule à l’aimer, parce que dans mon entourage, c’est pas trop ça …

Reply
avatar
Mademoiselle M
AUTHOR
2 novembre 2015 à 17:09 delete

Vraiment ?! Eh bien ne t’inquiète pas tu n’es pas la seule…bien au contraire ;)

Reply
avatar

Venez, laissez un petit mot doux !!