10 questions à Rawia Arroum !!

14:28 2 Comments A+ a-

Hellow, je suis aujourd’hui de retour pour un petit article, une interview de l’auteure du livre du mois !!!!!! Enjoy !!


Rawia Arroum d’après Rawia Arroum 

Je m’appelle Rawia (à prononcer comme ceci : Ra-Oui-A, et pour ceux qui savent rouler les r, c’est encore mieux;)), j’ai 20 ans et suis en seconde année de Journalisme à l’IEJ. J’ai commencé l’écriture par des concours de nouvelles et les commentaires encourageants que j’ai pu recevoir lors de ces compétitions littéraires m’ont encouragée à concrétiser mon projet : écrire un roman. Il m’a fallu quatre ans pour aboutir à un premier roman qui n’est pas Boys Out mais Féealy Mage. Je l’ai publié à compte d’auteur aux éditions Persée et je l’ai un peu regretté par la suite. Pour faire court, Féealy Mage n’a bénéficié d’aucune correction et a été publié sous forme de « brouillon », ce qui a entraîné de nombreux avis négatifs. Je ne cacherai pas que Féealy Mage est mauvais sur la forme. Cependant, je suis en projet de réédition avec une autre maison d’édition plus sérieuse que Persée et Féealy Mage devrait revenir sous un nouveau jour !
  • Pourriez-vous avec vos propres mots nous parler de Boys Out ! ? De quoi parle ce livre ? Qu’elles ont étés vos références pour l’écrire ? Dans quelles circonstances l’avez-vous rédigé ?
Boys Out !, c’est avant tout une fiction et non une leçon de morale contrairement à ce que beaucoup pensent. C’est l’histoire d’un monde exclusivement féminin qui cultive une haine sans limite envers les hommes. Dans ce monde évolue Lyra, endoctrinée depuis l’enfance, et Loan, un homme qui refuse d’accepter le système. Leur histoire d’amour va les réveiller l’un comme l’autre pour tenter de rétablir la mixité.
À la base, ce synopsis n’était pas destiné au Tremplin Black Moon. J’ai écrit l’histoire sans aucune arrière pensée, exclusivement pour moi. Après avoir longuement hésité avec un autre manuscrit, j’ai finalement envoyé Boys Out ! L’idée de BO m’est venue un jour que je regardais la télévision. Je zappais et me suis rendue compte que toutes les chaînes sur lesquelles je m’arrêtais avaient un rapport de près ou de loin avec le féminisme. Il y avait des manifestations de femmes pour protester contre l’inégalité des salaires, puis sur une autre chaîne une femme qui disait à quel point elle en avait assez du machisme etc. après avoir éteint la télé, je me souviens avoir pensé ceci « à les entendre, le monde serait mieux sans hommes ». Et voilà, l’idée est partie de là.
Je me suis beaucoup inspirée de Delirium, de Lauren Oliver pour l’écrire. Delirium fait parti de mes romans préférés. J’aime les idées originales, les personnages attachants et les histoires d’amour dangereuses. Delirium m’a offert tout cela. Ça a été une énorme source d’inspiration.
  • J’imagine que comme tout auteurs, vous avez commencé par lire énormément avant d’écrire; quels sont les romans et les auteurs qui vous ont le plus marqués ?
Je suis littéralement tombée sous le charme de la plume de Robin Hobb. J’ai dévoré la saga l’Assassin Royal en une semaine et j’en étais toute retournée une fois que je l’avais terminée. Robin Hobb est un génie. Sa plume, son histoire, son univers, tout m’a captivée et j’ai eu énormément de mal à me sortir de son monde. Sinon, comme dit plus haut, j’adore Lauren Oliver ainsi que Tahereh Mafi. Pour les livres qui m’ont émue, je citerai Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, de Ruta Sepetys ou encore Boys don’t cry, de Mallory Blackman. Une perle ce roman !
  • Au cours de ma lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de déceler l’omniprésence du thème du féminisme . Est-ce là, ce que vous voudriez que les lecteurs retiennent ? Quel est le message que vous aimeriez faire passer (s’il y en a un) avec Boys Out ! ?
Aussi étrange que ça paraisse, je n’avais pas vraiment de message à faire passer en écrivant Boys Out ! C’était seulement une idée que j’avais envie d’approfondir et voir jusqu’où je pouvais la tirer, point. Après coup, je me suis rendue compte qu’effectivement, le roman pouvait délivrer un certain nombre de messages et que ce n’était pas plus mal. Je ne suis pas spécialement féministe, mais je comprends celles qui le sont. S’il y a un message qu’il faudrait retenir de ce roman c’est celui-ci : les hommes et les femmes sont complémentaires. Essayer de soumettre l’un ou l’autre ne mènerait qu’au chaos (comme c’est mélodramatique!).
J’ai été absolument surprise par certains avis très « piquants » sur Boys Out. Certains sont allés chercher très très très très loin une signification cachée au livre. Je pense à une chronique que j’ai lu récemment dans laquelle il était écrit quelque chose du genre « non, l’Allemagne ne veut pas de mal à la France ! » Je tenais juste à rappeler que ceci est une fiction et que je n’ai absolument rien contre l’Allemagne ^^
  • En combien de tomes comptez-vous raconter l’histoire de Lyra et de Liam ? Quelle direction voulez-vous donner à la suite des événements ?
L’histoire de Lyra et de Loan devait se résumer à un seul tome. Je n’aime pas les histoires à rallonge, j’aime explorer d’autres univers et passer à autre chose. Cependant, j’ai eu beaucoup de demandes pour faire un Boys Out 2 et j’y pense sérieusement. Mais rien n’est certain. Nous verrons bien !
  • Si Boys Out ! devait-être accompagné d’une bande son, quels seraient les titres qui l’accompagnerait ?
Bonne question ! Je n’ai jamais été du genre à accompagner mes écrits d’une chanson ou d’une bande-annonce ou autre, donc je n’y ai jamais pensé. Mais si vous avez des propositions, dites moi !:)
  • Mis à part la suite de Boys Out !, quel sont vos projets futurs d’écriture ?
Je retravaille Féealy Mage pour tenter de lui donner une nouvelle peau, sinon, j’ai une bonne dizaine de projets à exploiter dans le domaine de la fantasy.
  • Qu’est ce qui vous plait le plus dans l’écriture ?
On est liiiibres ! Si j’ai envie de tuer quelqu’un, eh bien je peux le faire en écrivant la scène dudit meurtre. Si j’ai envie de donner une leçon à toutes ces personnes qui pensent qu’avoir un peu de ventre nécessite de faire un régime, je peux le faire aussi ! Vraiment, l’écriture, c’est l’évasion. Il n y a pas de frein à l’imagination et inconsciemment, on s’instruit.
  • Avez-vous pour ambition future de devenir auteure à plein temps ? Si oui, ou non … pourquoi ? 
Cela me plairait mais je n’y compte pas trop. Très peu d’auteurs français vivent de leurs écrits pour diverses raisons. Je ne pense pas pouvoir échapper à la règle, mais j’ai choisi un métier dans le domaine de l’écriture (le journalisme). Donc ça me va aussi !
  • Quels sont les conseils que vous pourriez donner aux jeunes écrivains susceptible de lire ces quelques lignes ?
La persévérance ! Je l’ai appris à mes dépens. Pour la petite anecdote, j’ai passé quatre années de ma vie à plancher sur Féealy Mage. Pour moi,c’était LE manuscrit de ma vie. J’ai perdu mon manuscrit 5 fois à cause de diverses pannes et virus informatiques. J’ai quand meme persévérer et je l’ai terminé ce livre ! Et tout ça pourquoi ? Pour me faire berner par une maison d ‘édition douteuse. Mais ! Ce livre à moitié abouti m’a ouvert les portes de l’édition en général et présenter un livre que l’on a écrit lors d’entretiens d’embauches par exemple, ça aide toujours;) Moralité ? Ne jamais abandonner, il y aura toujours un résultat à la fin.
  • Un petit mot pour la fin ?
Oui !:) Concernant Boys Out, vous avez été nombreux à m’écrire en catastrophe à cause de cette «fin nulle» ou « décevante » etc. Soit. Je m’excuse sincèrement. En fait, je fais partie de ceux et de celles qui sont persuadés que les fins les plus tristes et cruelles sont les plus crédibles, mais apparemment, ça ne vous a pas plu. Je suis désolée d’avoir pour certains gâcher votre lecture avec ce final, mais rien ne vous empêche de réécrire la fin et de me la proposer ! Dites-moi donc comment vous auriez voulu que l’histoire finisse:)
Deuxièmement, un énorme merci à vous tous ! Merci pour vos avis toujours sincères, jamais acerbes. Je tiens également à tirer mon chapeau aux blogueurs. Je suis sincèrement impressionnée par le travail que vous fournissez pour tenir à jour vos blogs et faire en sorte que ce soit agréable à lire. Référencer vos lectures, les partager entre vous c’est un super truc ! Continuez. Bises.
Et voilà, ainsi à parlé Ra-Oui-a (à prononcer en roulant les rrrrrrr !)

Vous pouvez retrouver ma chronique de Boys Out ! ici.

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

2 commentaires

Write commentaires
Adolisant
AUTHOR
1 novembre 2015 à 18:48 delete

Superbe interview ! J’ai vraiment envie de lire ce livre, je vais sûrement craqué ^^
Je ne savais que cette auteure était française :/
Bises !

Reply
avatar
1 novembre 2015 à 18:48 delete

Craquer n’a jamais vraiment fait de mal personne !! Alors n’hésite pas !! ;)

Reply
avatar

Venez, laissez un petit mot doux !!