Les lectures imposées …

14:52 7 Comments A+ a-



On l’a tous connus. Et si vous ne la connaissez pas encore, vous êtes sur le point de la connaitre. Vous savez, cette liste, que les professeurs vous donnent en fin d’année. Celle où il y a de marqué en rouge et en majuscule « A LIRE PENDANT L’ÉTÉ« . Cette fameuse liste dont vous vous fichez complètement parce « de toutes façon ça ne sert à rien ». Et bien j’ai justement eu à faire à une liste plutôt conséquente cet été, qu’il n’était pas possible d’esquiver cette fois ci ! Parce que cette année, pour moi; c’est l’Année avec un immense A. Celle du BAC de Français … et je passe en Première Littéraire alors … donc pour mettre dans l’ambiance, ma playlist de ce mois ci consistera a vous présenter ma petites lectures estivales … (oui je sais, j’ai déjà trouvé mieux comme sujet de playlist …)

Rouge Brésil

La conquête du Brésil par les Français est un des épisodes les plus extraordinaires et les plus méconnus de la Renaissance. Deux enfants, Just et Colombe, sont embarqués de force dans cette expédition pour servir d’interprètes auprès des tribus indiennes. Tout est démesuré dans cette aventure. Le cadre : la baie sauvage de Rio, encore livrée aux jungles et aux Indiens cannibales. Les personnages – et d’abord le chevalier de Villegagnon, chef de cette expédition, nostalgique des croisades, pétri de culture antique. Les événements : le huis clos dramatique de cette France des Tropiques est une répétition générale, avec dix ans d’avance, des guerres de religion. À travers les destins de Just et de Colombe, Jean-Christophe Rufin met en scène deux conceptions opposées de l’homme et de la nature: la civilisation européenne, qui se veut libératrice et se découvre meurtrière, et le monde indien, cruel et sensuel, avec son sens de l’harmonie et du sacré, le troublant appel du bonheur…
De ce roman, lu pourtant il n’y a que quelques mois, je ne me rappelle quasiment plus des personnages – historiques ou non – et leurs motivations. Je crois que je les oublierai encore longtemps, car ce qui compte, c’est la volonté de l’auteur de nous faire découvrir « la première rencontre entre des civilisations différentes, l’instant de la découverte qui contient en germe toutes les passions et tous les malentendus à naître. Et puis les personnages historiques eux-mêmes ont été oubliés par l’Histoire, alors vous imaginez….

90 poèmes classiques et contemporains
De Villon à Bonnefoy, 90 poèmes classiques et contemporains, connus ou méconnus, vous invitent au voyage en  » bateau ivre  » ou en  » blanches caravelles « , avec  » Myrto, la jeune Tarentine « , ou bien les  » dames du temps jadis « . De Rutebeuf à Perec, rencontrez,  » l’espace d’un matin « ,  » le hareng saur « ,  » l’aigle du casque  » ou  » le héron au long bec emmanché d’un long cou « . Cette anthologie propose aux lycéens un panorama chronologique de la poésie française et aborde les différents genres et registres, ainsi que les grands courants littéraires et les principaux auteurs au programme. Le parcours pédagogique facilite l’accès aux textes et leur lecture autonome dans le cadre des exercices écrits et oraux du baccalauréat. (pile dans le thème !)
Ce n’est pas un secret, je n’aime pas la poésie. Vous pouvez essayer de me la faire manger à toutes les sauces que vous voulez; classique, contemporain, en vers, en prose ou en alexandrin: JE N’AIME PAS LA POÉSIE ! Alors ce livre, c’est bien simple, je ne l’ai pas aimé !
 Lettres Persannes

Rien n’a plu davantage dans les lettres persanes, que d’y trouver, sans y penser, une espèce de roman. On en voit le commencement, le progrès, la fin : les divers personnages sont placés dans une chaîne qui les lie. A mesure qu’ils font un plus long séjour en Europe, les mœurs de cette partie du monde prennent, dans leur tête, un air moins merveilleux et moins bizarre : et ils sont plus ou moins frappés de ce bizarre et de ce merveilleux, suivant la différence de leurs caractères. Dans la forme de lettres, l’auteur s’est donné l’avantage de pouvoir joindre de la philosophie, de la politique et de la morale, à un roman ; et de lier le tout par une chaîne secrète et, en quelque façon, inconnue.
Bon, pour celui là, j’avoue avoir fait un peu de la frime. Il ne faisait pas officiellement partit de la sélection mais ça fait hyper classe de dire «  Moi ? Biens sûr que j’ai déjà lu du Montesquieu. Lequel ? Les lettres Persanes pourquoi ?« 
Ceci n’est autre que mon premier roman épistolaire de philosophie, que j’ai beaucoup aimé, ce qui m’a énormément surprise. J’avais déjà lu quelques unes des lettres trouvées au hasard dans des manuels de français mais l’ensemble ne me paraissait pas aussi bon qu’il ne l’est en vérité et je trouve que pour un auteur aussi lointain qu’il puisse nous paraître, Montesquieu écrit sur la société qui lui est contemporaine avec un style très simple, que l’on peut tout à fait comprendre. Certaines lettres sont tout à fait applicables à nos jours et Lettres Persanes est au final une oeuvre qu’il est moins laborieux de lire qu’au premier abord.

Voili voila !
Mais vous petits Jeblonautes, vos lectures imposées, ce sont lesquelles ?

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

7 commentaires

Write commentaires
Yoko
AUTHOR
18 novembre 2015 à 17:31 delete

Les lettres persanes ont l’air très intéressantes, surtout dans leur agencement les unes par rapport aux autres (j’en ai également lu quelques unes dans des manuels de français).
Mes lectures imposées cet été? « La chartreuse de Parme » de Stendhal (un début très ennuyant mais une fin passionnante), « La religieuse » de Diderot (un roman engagé et féministe très très intéressant et moderne), « Le tartuffe » de Molière et « L’énéide » de Virgile (quelques passages très intéressants mais d’autres nettement moins…).

Reply
avatar
18 novembre 2015 à 17:31 delete

wa ! En tous cas, je suis vraiment très contente de voir que tes lectures imposées t’ont dans l’ensemble beaucoup plu !!!! ;)

Reply
avatar
Aqua
AUTHOR
18 novembre 2015 à 17:31 delete

Oh, tu n’aimes pas du tout la poésie ? Moi j’adore ça, mais je ne pourrais pas en lire des tonnes à la suite… Je préfère en découvrir par-ci par-là :)
À part ça, tu m’as donné envie de lire ces fameuses « Lettres Persanes » ! Et il me semble bien avoir le bouquin chez moi, j’irai farfouiller dans la bibliothèque de mes parents, un de ces jours…
Mes lectures imposées (je suis également en première Littéraiiiire) : « Le Sermon sur la chute de Rome » de Jérôme Ferrari (le prix Goncourt 2012, très bien écrit mais j’ai trouvé les personnages presque trop résignés, et il y a quelques longueurs…), « Le Diable au Corps » de Raymond Radiguet (la fin est tout simplement horrible, à l’image du personnage principal), et « Je m’en vais » de Jean Echenoz (mon préféré, il est plein de rebondissements et l’écriture est très fluide !). Que des romans ;)

Reply
avatar
18 novembre 2015 à 17:32 delete

Eh non je n’aime pas la poésie, et c’est vrai que c’est un problème quand on est en L comme toi et moi !! :) sinon je ne connais pas un seul des romans que tu viens de me citer ! Par contre je suis très heureuse de t’avoir donné envie de lire les lettres persanes !

Reply
avatar
Latêtedansleslivres
AUTHOR
18 novembre 2015 à 17:33 delete

Rouge Brésil fait partie des lectures imposées? Je n’avais pas trop aimé les personnages….

Reply
avatar
Coccinelle
AUTHOR
18 novembre 2015 à 17:34 delete

Je te souhaite de belles lectures !
Pour l’instant, le seul livre que j’ai à me procurer est Candide de Voltaire ! :-)

Reply
avatar
18 novembre 2015 à 17:34 delete

Oh ! la chance, disons que ce n’est pas le pire !!
Bonne lectures à toi aussi !! :)

Reply
avatar

Venez, laissez un petit mot doux !!