La cartographie des nuages

15:01 4 Comments A+ a-


La cartographie des nuages, aussi (et plus) connu sous le nom de Cloud Atlas. Un film que je veux voir depuis … pffiouau moins l’année dernière et qui me fait encore plus envie depuis que j’en ai lu la chronique sur le blog de Mlle Cordélia. Et après moult et moult fois où j’ai dû repousser le moment où je verrais finalement ce film, j’ai l’immense plaisir d’écrire cette chronique pour marquer le coup parce qu’enfin, j’ai fini par voir Cloud Atlas … et voilà ce que j’en pense …
Donnant à la fois le plaisir du divertissement, la satisfaction et la frustration qu’on attend d’une bonne histoire et la sensation de découvrir une autre manière de raconter avec le cinéma, le film fait regretter de ne durer que 2h45 (enfin j’exagère un peu, parce que 2h45 ça fait quand même beaucoup …)
Racontant en parallèle six intrigues différentes et l’utilisation de ces six segments est très intelligente. Il n’y a pas un lien évident préétabli qui s’impose, et c’est justement ce manque qui pousse le spectateur à se sentir obligé de relier l’ensemble en l’interprétant.
J’ai pu lire plusieurs critiques négatives sur le film et je pense qu’elles viennent surtout de personnes ayant été tenté de discriminer chaque segment. Je pense que la force de l’histoire et du film se joue dans l’accumulation qui s’opère entre les passages, les considérer indépendamment a tendance à les rendre niais et quelconque.
Pourtant, avec toutes les relations effectuées, le spectateur désireux de comprendre la fiction est toujours dépassé, et n’a jamais assez de temps, on navigue de bout en bout, toujours à peine satisfait sans avoir le temps de prendre du recul.
Ce qui fait la véritable originalité de ce film c’est que chaque acteur est amené à interpréter une certaine palette de personnage ce qui rend le visuel du film un poil plus ludique. « Ne serait-ce pas Tom Hanks que j’aperçois ici, ici et ici? Cette femme est vraiment une femme? » sont deux exemples de questions que l’on est tour à tour forcé de se poser. Essayez, vous verrez c’est très amusant !
Je vous assure que se film ne vous laissera pas indemne, vous serez à la merci des scènes qui s’enchaînent. Et la fin … eh bien elle est à découvrir en regardant Cloud Atlas …
Alors, ce film, il vous dit quoi ?

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

4 commentaires

Write commentaires
Lune
AUTHOR
2 septembre 2015 à 13:01 delete

J’ai vu ce film aussi très récemment alors qu’il m’intéressait depuis longtemps… comme toi ^^ ! J’ai beaucoup aimé, même si j’ai sûrement été un peu déçue parce qu’on m’en avait dit trop de bien avant, et que je ne l’ai pas vu dans les bonnes conditions. Un petit truc qui m’a gêné : je ne suis pas très douées pour reconnaître les acteurs, et du coup je n’ai pas pu faire le lien entre tous les personnages de toutes les époques… (en même temps, ils auraient été trop semblables, je me serais plaint du côté trop peu crédible…)

Reply
avatar
2 septembre 2015 à 13:01 delete

C’est vrai que moi aussi j’ai pu avoir de mal avec certains personnages à travers les époques; mais je trouve que ça permet de rendre le film encore plus sympa !! :) (et tu as raison, si les personnages étaient trop semblables, ça n’aurai pas été bien crédible !! )

Reply
avatar
Liphéo
AUTHOR
2 septembre 2015 à 13:04 delete

IL ME TENTE CARRÉMENT !

Reply
avatar
2 septembre 2015 à 13:04 delete

Je te comprends !! Ça ressemble pas mal à Sense8 ou du moins, c’est dans le même délire !! Et puis il y a aussi l’actrice qui joue Sun dedans ! ;)

Reply
avatar

Venez, laissez un petit mot doux !!