Maléfique, magnifique prequel

16:39 5 Comments A+ a-

Ceci est l’histoire de la fée Maléfique. Mais pas l’histoire que vous pensez connaitre. Pas celle qui commence par un mauvais sort et s’achève par la mort d’un dragon. Non. Ceci est l’histoire , telle qu’elle s’est réellement déroulée. Il y sera bien question d’un mauvais sort et d’un dragon, mais ce ne sera pas tout. Loin de là. Car cette histoire parle avant tout d’amour envolé, d’amitiés forgées et enfin du pouvoir d’un baiser …
OOuuiii !! Nouveau livre, nouvelle danse de la joie (sans musique cette fois, j’ai compris la leçon depuis Salmacis !). Si vous connaissez un peu Jeblo, vous savez que Sa-Chan et moi même sommes deux grandes gamines. Des Disney, on ne s’en est jamais vraiment remises, et chaque occasion de se retrouver redirige certaines de nos conversations sur les vieux Disney. Et sur Jeblo on vous en parle depuis toujours … (cf. Les contes de fée c’est pas la vraie vie (et heureusement ! D’ailleurs, ça devrait pas s’appeler « contes de fées » !!) ). Grace à nos partenaires de chez Black Moon, voici une toute nouvelle occasion de vous reparler d’un univers que vos administratrices adorées ont dans la peau !
Maléfique est une jolie jeune femme au cœur pur qui vit dans une forêt magnifique. Un jour, une armée menace d’envahir le royaume. Maléfique n’a pas le choix. Pour préserver la paix, pour protéger son pays, elle en devient le plus farouche défenseur… Mais elle est trahie. Et peu à peu, son cœur d’or se change en pierre…
Il aura fallut près de 55 ans aux studios Disney avant de décider de revisiter ses grands classiques afin de s’éloigner d’un idéal qui veux que tout soit complètement blanc ou complètement noir et qui ne colle tout simplement plus à notre époque. Ce roman d’ailleurs apporte un peu de gris dans ce tableau pour le moins très tranché. Parce que les « gentils » ne sont pas que « gentils » et que les « méchants » ne le sont pas complètement. Oubliez tous ce que vous pensez savoir sur la Belle au Bois Dormant, ou plutôt , retenez-en le strict essentiel. Parce que Maléfique est là pour vous raconter l’histoire telle qu’elle s’est réellement déroulée …Ici, on s’intéresse au côté obscure de la force. Toutes les questions que l’on est en mesure de se poser en regardant l’oeuvre originale trouve sa réponse de ce roman, (une sacrée raison de lire donc !)
Pour ne pas mentir, l’univers présenté au début me paraissait un peu trop « bucolique » et tendait dangereusement vers le ridicule, le gnangnan ou même le too much. Mais une ambiance qui virait légèrement à la Games of Thrones à très vite fini par corriger cette impression.
L’écriture est belle, poétique et enchanteresse tout en restant très simple mais n’en est pas moins belle, à l’instar de l’histoire de Maléfique. C’est un peu comme si on passait dans les coulisses du conte, comme si on découvrait l’envers du décor…  Et je vous assurer que je me suis tout à fait régalée en backstage ! Je me suis finalement plongée plutôt facilement dans cet univers si particulier.
J’ai pris plaisir à découvrir Maléfique. Ses agissements ne sont pas excusables, mais son comportement lui; il pourrait être justifiable (elle est devenue méchante pour une raison tout à fait compréhensible et que je me garderais de vous spolier !)
Le seul véritable problème de cette histoire; c’est Aurore. Comme cela m’arrive souvent dans certaines de mes lectures, j’ai ressentie un profonde indifférence pour elle. Son sort ne m’a jamais intéressée et malgré son importance capitale sa présence n’est que relative dans cette histoire ce qui aurait tendance à la relayer au rang de personnage secondaire. Quant au Prince Philip; eh bien je ne crois ps qu’il existe de perosnnage aussi peu util dans cette histoire ce qui n’est pas pour mon déplaisir; au contraire. Tant qu’on peux égratigner les clichés je suis heureuse !
Une lecture enchanteresse et plaisante, qui nous transporte dans les sombres pensées de Maléfique, disponible en librairie depuis le 14 mai !
Voilà, maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à lire !
Références:
VO (Etats-Unis): Maléficent;
VF: Maléfique
Traduit de l’anglais par: Christophe Rosson
Adapté par Elizabeth Rundnick
D’après le scénario de Linda Woolverton
Un roman, Hachette Jeunesse
Collection Black Moon
272 pages, 16.00 €
A partir de 12 ans
En tous cas, le film sort le 28 mai en France voici la bande annonce !




Merci aux éditions Hachette et Black Moon pour cet envoi !

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

5 commentaires

Write commentaires
Liphéo
AUTHOR
9 novembre 2015 à 20:03 delete

Il m’à l’air vraiment bien ! :)
J’adore l’idée de revisiter ce conte en le basant sur Maléfique, c’est vraiment très bien trouvé comme idée ! :) Je ne sais pas si je lirais le livre par contre… Peut-être que je ne regarderais que le film.

Reply
avatar
9 novembre 2015 à 20:03 delete

Tu me dira ce que tu en pense alors !! :)

Reply
avatar
Liphéo
AUTHOR
9 novembre 2015 à 20:04 delete

Ça marche ! ;)

Reply
avatar
Marinette
AUTHOR
9 novembre 2015 à 20:04 delete

Un livre qui m’avait agréablement surprise :)
Me reste plus qu’à aller voir le film ^^

Reply
avatar

Venez, laissez un petit mot doux !!