Piano Forest

14:07 0 Comments A+ a-


Non, ceci n’est pas qu’une histoire de piano. Celui-ci est l’élément de base qui permet à ce merveilleux film d’animation d’approfondir la question sur la sensibilité envers la musique. Il creuse en profondeur la différence entre le talent et l’apprentissage, il dénonce avec l’injustice entre les classes sociales, il démasque la réalité compétitive à quoi s’est réduite la musique académique. Il accuse avec le terrible fait que de nos jours, la musique est symbole de noblesse, qu’elle est réservée aux familles aisées – riches – et qu’elle n’est pas accessible à tous.
Non, ce n’est pas une histoire féerique. La magie est dans la relation entre les personnages, la musique qui les lie, l’amitié qui dépasse leurs différences sociales. La magie est dans l’animation, les couleurs, la lumière. La magie est dans l’importance du thème et de son inquiétante vérité, elle est dans cette façon délicate de démontrer la cruelle réalité à travers de simples coups de crayon.
L’histoire est avant tout axée sur la compétition entre deux amis qui aboutit à un concours de qualification. Mais le plus surprenant, c’est l’absence totale de niaiserie amicale qui pourrait en découler. On a d’un côté Shûhei, l’enfant de pianiste issu de bonne famille, distingué, humble, et de l’autre Kai, sale gosse terrible et incontrôlable. Autre chose étonnante, c’est également l’absence d’animosité compétitive, du début jusqu’à la fin. C’est même très touchant et émouvant d’observer Shûhei accepter son sort et se rendre compte que malgré ses conditions et son acharnement, il lui manquera toujours ce petit quelque chose face au talent indescriptible de Kai.
Bref, une histoire plutôt simple mais chargée de valeurs, sans pour autant faire dans le moralisme ou la mièvrerie. Sans oublier les superbes références classiques, qui permettent de découvrir le monde si particulier et qui à l’air terriblement du classique de la manière le plus ludique qui soit.
Une superbe animation qui nous replonge le temps de quelques minute dans notre tendre enfance . . . à voir et revoir !!!

Etudiante de 18 ans, cinéphile, musico-phile, littérairo-phile, et légèrement folle à plein temps !

Venez, laissez un petit mot doux !!